Programme

REEF CHECK : UN PROGRAMME D’EDUCATION A L’ENVIRONNEMENT

Aujourd’hui, l’éducation à l’environnement et la sensibilisation des acteurs sont indispensables. Les initiatives institutionnelles pour mieux connaître et réduire les stress subis par les récifs coralliens sont de plus en plus nombreuses. Le programme Reef Check est à la portée de tous car il nécessite un minimum de connaissances scientifiques et peut être pratiqué dans les lagons peu profonds. Selon une méthode standardisée sur le plan international, Reef Check consiste à observer de manière régulière l’évolution de l’état de santé de récifs sentinelles. Ces observations sont réalisées par des bénévoles, encadrés par des scientifiques du milieu marin.

"Observer pour mieux connaître et protéger" telle peut être la devise des volontaires Reef Check, qu’ils soient scientifiques ou non.

Les bilans annuels, réalisés pour chaque station, offrent ainsi aux collectivités locales les moyens de mieux protéger, gérer et restaurer leur patrimoine naturel.Les données sont notamment intégrées dans le processus d’attribution du label Pavillon Bleu aux communes.

Le programme est basé sur le principe du volontariat de la part :

  • de personnes désirant s’investir pour la conservation des milieux coralliens,
  • de structures locales institutionnelles,
  • de structures locales spécialisées dans les activités aquatiques (clubs de plongée, de surf, ...) ou le tourisme.

Tous ceux qui souhaitent être acteurs de la préservation des récifs pour les générations futures sont donc conviés à participer. Aucune connaissance scientifique particulière n’est demandée, la méthode s’acquiert rapidement et peut être appliquée en plongée sous-marine ou en lagon pour les plus jeunes.

Des équipes Reef Check sont en place dans l’ensemble des collectivités d’outre-mer françaises possédant des récifs coralliens, ce qui permet une présence dans les 3 océans du globe.

  1. Mer des Caraïbes : Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin ;
  2. Océan Indien : Réunion, Mayotte ;
  3. Océan Pacifique : Nouvelle-Calédonie, Polynésie Française, Wallis et Futuna.

LE PROTOCOLE REEF CHECK

methode1

Le programme Reef Check est basé sur une méthode simple, standardisée et scientifiquement reconnue.

Il complète les suivis scientifiques conduits dans le cadre du Réseau Mondial de Suivi des Récifs Coralliens (Global Coral Reef Monitoring Network, GCRMN).

 

Il s’agit pour les volontaires d’explorer, en compagnie d’un scientifique, les zones récifales (lagons et/ou pentes externes), en apnée ou en plongée, sur une distance de 100m.
methode2Chaque station Reef Check est composée de 4 " transects " de 20 m, espacés de 5 m chacun.
Ils sont positionnés par l’équipe d’intervention, et matérialisés si possible au moyen de piquets.
Des précisions sur les protocoles sont disponibles en contactant les responsables, ou dans le manuel utilisateur du logiciel CoReMo.

  • Chacun des membres de l’équipe reporte sur une plaquette les informations. Le suivi porte sur 3 peuplements : le benthos (ce qui est sur le fond), les poissons et les invertébrés.
  • Un observateur commence par recenser les poissons le long du transect, suivi par un second observateur qui recense les invertébrés. Seuls les poissons ou invertébrés appartenant à une liste de 10 familles prédéfinies, dites bio-indicatrices, sont relevés.
  • Un troisième observateur décrit ensuite le benthos selon une codification simplifiée comprenant 10 catégories : le sable, les coraux vivants, les coraux morts, les algues, …
  • Ces catégories indicatrices prédéfinies sont déterminées par Reef Check Foundation et sont spécifiques à chaque océan. Elles sont ensuite adaptées pour chaque île par les équipes Reef Check locales (ajout d’espèces d’intérêt locales ou suppression d’espèces absentes).
  • Les données recueillies sont saisies dans les fiches standardisées Reef Check et dans la base de données CoReMo. Elles sont ensuite analysées pour fournir un bilan annuel ou thématique selon les besoins (passage d’un cyclone, blanchissement des coraux, …).
  • Pour chaque station, une fiche descriptive est remplie et les points GPS sont notés.

Pour plus de renseignements vous pouvez télécharger ci dessous la méthode officielle Reef Check (version française traduite), la plaquette technique simplifiée éditée par Reef Check Réunion en 2008 et celle éditée par Reef Check Guadeloupe en 2011 (méthode valable dans toutes les Caraïbes).

Manuel Reef Check - version française
Méthode Réunion
Méthode Guadeloupe
sousleau
Accéder à l'administration